Peut-on prendre des anti-oxydants sans ordonnance ?

Les anti-oxydants sont des substances qui se retrouvent naturellement dans certains aliments comme les fruits et légumes. Ainsi, il n’y a aucune prescription spécifique quant à l’usage des anti-oxydants. Mais qu’en est-il des anti-oxydants sous forme de compléments alimentaires ? Est-il conseillé de les prendre sans ordonnance ?

Les anti-oxydants

Un anti-oxydant est une molécule qui a pour rôle d’empêcher la transformation d’une substance en radicaux libres, donc de s’oxyder. Cette molécule est produite chez les animaux et même les plantes. Quand on parle d’anti-oxydant on parle de vitamine C, de zinc, de glutathion, de vitamine E, de sélénium etc.

Certains comme le sélénium ne sont pas synthétisés par l’organisme et doivent donc être apportés par les aliments. Leur prise quotidienne nous assure une bonne santé en luttant contre certaines maladies, en renforçant le système immunitaire et en empêchant le vieillissement prématuré des cellules.

A considérer : https://fr.wikipedia.org/wiki/Antioxydant

Ce qu’il faut savoir sur les compléments alimentaires anti-oxydants

La production d’énergie par les cellules est également accompagnée de production des radicaux libres, ces radicaux libres ne sont pas en soi mauvais pour l’organisme. Au contraire, car ils permettent l’accélération de la mort des cellules malades, ils favorisent la cicatrisation et protègent l’immunité. C’est lorsque ces radicaux libres sont en excès qu’ils provoquent ce qu’on appelle « le stress oxydatif », ce qui cause des dommages aux cellules et même à l’ADN.

Ainsi, des maladies apparaissent comme le cancer, la maladie de Parkinson, les maladies cardiovasculaires. Il est donc nécessaire de consommer assez de substances anti-oxydantes. Les compléments anti-oxydantes proposés par les laboratoires pharmaceutiques ont donc pour but de réduire le stress oxydatif, de renforcer le système immunitaire.

Prise d’anti-oxydants sans ordonnance ?

Certains médecins sont réticents quant à l’utilisation des compléments alimentaires, qui sont moins absorbés par l’organisme. Il est donc préférable de consommer les anti-oxydants naturels se retrouvant dans les aliments.

Mais si vous tenez à la prise de compléments alimentaires anti-oxydants, il faut se les faire prescrire par un médecin qui fera des analyses préalables car, le médecin est le seul capable d’évaluer le contexte dans lequel seront pris ces compléments. En exemple, les personnes souffrant de cancer ne doivent en aucun cas se mettre sous anti-oxydants au risque d’empirer la maladie.

Complément ou pas, des fumeurs sont exposés au risque de cancer si ils consomment excessivement de la bêta-carotène, et au diabète de type 2.2 si ils consomment beaucoup de sélénium.

Il faut savoir que les compléments alimentaires ne peuvent en aucun cas remplacer l’alimentation, car il est évident qu’aucune substance de synthèse n’est capable d’imiter les réactions naturelles des aliments. Le mieux est donc de se servir des compléments anti-oxydants comme une solution à un problème spécifique et ce sous prescription d’un médecin. Il n’est donc pas adéquat de consommer des anti-oxydants sans ordonnance.

A connaître aussi : Comment laver une peluche géante ?

Autre utilisation d’anti-oxydants

Dans d’autres domaines comme la cosmétologie, où l’utilisation d’anti-oxydants se fait de plus en plus fréquente, l’achat des anti-oxydants peut se faire sans prescription de médecins puisque ce domaine de compétence ne relève pas de l’expertise des médecins mais plutôt des laboratoires cosmétologues qui savent comment et à quelle dose seront utiliser les anti-oxydants dans leur formule.

https://jesuisenbonnesante.fr/

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.