Multimètre : ça marche comment ?

Vous avez déjà rencontré des problèmes avec un appareil électrique ou électroménagers ? En faisant appel à un électricien, vous avez sûrement remarqué cet outil que l’on nomme multimètre… En effet, il est très utile pour détecter les anomalies ou les mesures électriques. Vous pourrez en effet vous en procurer un afin de réaliser vos tests vous-même.

Mieux comprendre ce qu’est un multimètre

Comme l’indique son nom, un multimètre est un dispositif capable de mesurer de multiples sources électriques. Il en existe 2 types assez différents : le multimètre analogique et le multimètre digital/numérique.

Les multimètres analogiques sont les premiers modèles de multimètres à avoir existé. Actuellement ils sont de plus en plus rares mais marques tout de même l’attention. Ils peuvent servir à mesurer la tension, le courant ainsi que la résistance à lui seul. Ces mesures sont présentées sur leur écran à aiguilles et graduations, d’où une petite difficulté à interpréter le résultat pour un débutant. Les multimètres analogiques sont surtout pratiques pour contrôler les matériels Hi-fi et fonctionnent sans pile pour mesurer le courant et la tension.

Les multimètres numériques, quant à eux, sont les plus populaires sur le marché. En plus des fonctions identiques aux analogiques, ils en offrent plus selon leur modèle. Certains seraient même imperméables ou encore antichocs. N’importe qui peut les manier, tellement ils sont simples à utiliser et donnent des résultats précis instantanément. Néanmoins, ces 2 sortes de multimètre ont des points communs : par exemple si vous connaissez déjà la valeur à mesurer, sélectionnez le calibre toujours supérieur à cette valeur. Si vous ne la connaissez pas, choisissez le calibre le plus élevé du multimètre. Cela évitera éventuel incident.

Pour trouver le meilleur multimetre vous pouvez venir voir ici.

à Voir également : Comment laver ma peluche géante ?

Mieux comprendre le fonctionnement d’un multimètre

Son fonctionnement est simple et part du même principe pour chaque modèle : calibrez votre multimètre sur la fonction que vous souhaitez utiliser, puis raccordez le câble noir à la borne négative et le fil rouge à la borne positive.

Si vous avez besoin de mesurer des ohms, choisissez la fonction ohmmètre sans oublier de mettre hors tension l’appareil à examiner. Si vous ne le faites pas, vous risquerez sans doute d’abimer votre multimètre. Pour mesurer des volts, optez pour l’option voltmètre. Si votre test se fait sur une pile ou une batterie, il faudra sélectionner le « courant continu ». Le « courant alternatif », lui, devra être choisi pour le test d’une prise électrique par exemple. Comme beaucoup de multimètres ne supportent pas les intensités fortes, faites attention à vérifier que le vôtre est bien à la hauteur de l’intensité du courant que vous voudrez mesurer. Ceci compte pour la mesure des ampères. De ce fait, calibrez au mieux votre multimètre afin qu’il soit bien adapté à l’appareil examinée (10 ou 20 A).

Sachez également qu’un multimètre fonctionne mieux si vous choisissez le bon selon le cas de son utilisation : Si vous en aurez besoin que de temps en temps (changer une ampoule, raccorder une prise électrique etc…), orientez votre choix sur un simple multimètre de base. Si vous l’utiliserez plus souvent, optez pour un multimètre du style « fourche » ou « pince » ampèremétrique.

à Voir également : wikipedia

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.