Comment faire un enduit de façade ?

Un enduit de façade est une couche de revêtement d’un mur. Il est fabriqué avec du sable, un mortier, de la chaux et de l’eau. Vous pouvez le fabriquer vous-même comme vous pouvez retrouver sur le marché le produit fabriqué. L’enduit de façade est souvent utilisé d’abord pour protéger le mur et ensuite donner à ce dernier un aspect esthétique. Mais pour le réaliser sur votre mur, il faut suivre toute une procédure. Ce qui relève de la compétence d’un spécialiste qui s’y connaît en maçonnerie. Voici les étapes de la réalisation d’un enduit de façade.

1- Apprêter le mur

Il existe plusieurs techniques pour faire un enduit de façade. Vous pouvez procéder manuellement comme vous pouvez employer une méthode technologique. Dans le présent cas, il serait préférable d’y aller de façon manuelle. Ainsi la première phase de ce processus reste la préparation du mur.

Cette étape consiste à débarrasser le mur de la poussière, des déchets et des saletés. Ensuite, l’humidifier suffisamment à 24h des travaux. Cette phase prépare en réalité le mur à accepter la pose de l’enduit.

Quel est le prix d’un ravalement de façade?

2- La pose de la première couche

La véritable phase pratique de cette opération démarre par l’application des couches sur le mur. Les travaux se déroulent au total en trois couches. La première dont il s’agit ici consiste à passer le gobetis sur le mur. En effet, le gobetis est cette préparation composée du mortier d’une quantité de 500 kg/m³ et du sable. Cette préparation bien liquide permet au support d’adhérer aux travaux. Cette phase s’applique grâce à une truelle.

Vous devez prendre le soin d’appliquer le gobetis du bas vers le haut. De même, le passage de cette couche doit rester dans les mesures de 5 mm d’épaisseur. Assurez-vous d’avoir une surface de mur plus rude et désagréable à toucher afin de faciliter le passage des autres couches.

En suivant cet URL, découvrez toutes les infos concernant le prix des enduits de façade.

3- La pose de la deuxième couche

Avant d’appliquer la seconde couche, il est nécessaire de laisser sécher le gobetis pendant deux jours. En effet, le séchage total de la première couche permet le bon accrochage de la seconde couche appelée le corps d’enduit. Ce dernier d’une quantité de 400 kg/m³ est mélangé avec du sable. Le corps d’enduit est la couche la plus épaisse. Il s’applique sur 15 mm.

Il subit le même processus que le gobetis. Il est donc appliqué du haut vers le bas grâce toujours à une truelle. Mais à la différence de la première couche, le corps d’enduit est dressé par une règle sans être lisse puisqu’il garde toujours sa forme rugueuse pour faciliter le passage de la dernière couche.

Quel taille haie choisir en fonction de ses besoins?

4— La pose de la troisième couche

Le passage de la dernière couche se déroule une semaine après celui de la deuxième, car avec une grande épaisseur (15 mm), il va falloir suffisamment de temps pour le séchage du corps d’enduit. La troisième couche est la dernière étape de cette procédure : la finition. Cette couche est composée de chaux blanche (300 kg/m³) et du sable. La finition s’applique grâce à la taloche. Néanmoins, il ne faut pas exagérer au risque de voir votre enduit de façade se fissurer lors du séchage.

Ainsi se réalise l’enduit d’une façade. Les travaux se déroulent donc en quatre différentes étapes qui nécessitent le respect de certaines conditions. Le procédé manuel reste donc efficace et durable. Et pour conserver plus longtemps ce joyau réalisé, il va falloir prêter une grande attention à son entretien.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.