Sommaire

Le nouveau but

Le monde va sans but. Où va-t-on ? se demande-t-on. De sombres perspectives nous incitent à réagir.Cliquez ici
Nous sommes une époque de transition. Tout change et évolue. Vraiment ? L'égoïsme règne toujours partout.
Adepte du «gai savoir», Nietzsche a pensé et écrit par delà le bien et le mal pour que luise une nouvelle aurore et que vienne enfin le «grand midi» de la civilisation renaissante. Pour lui : «Un grand but rend supérieur à la justice elle-même, et pas seulement à ses actions et à ses juges.» (Le Gai Savoir, livre III, § 267). Mais cela dispense-t-il quelque grand homme à se considérer au-dessus des lois ? «Il faut un but unique l'humanité». (Ainsi parlait Zarathoustra). Ce nouveau but ne peut être la science, laquelle ne crée aucune valeur. Nietzsche fait appel aux “ nouveaux philosphes ”...

Quel est le but des actuels maîtres du monde ? Vont-ils s'engager pour un nouveau but, sur ce «chemin ascendant», entraînant derrière eux leurs multitudes vers des temps nouveaux, avec des valeurs nouvelles, mais sans vertus réelles ? Ou préserver l'avenir sur Terre, l'égalité des droits et des suffrages ? Qu'entendent-ils par « réformes » ?
D'abord, il faut franchir une étape vers plus de raison et d'objectivité, de réalisme. C'est l'humanité qui est malade, en fait, et c'est au salut collectif de l'humanité auquel nous devons nous atteler, au futur du genre humain. Ou alors, cherchez-le vous-même, ce but. On ne doit pas vous le donner tout prêt sur un plateau. Refusons le nivellement par le bas ! Et si nous avons compris que nous devons travailler sur nous-même pour pouvoir travailler ensemble dans la bonne direction, nous serons les pionniers de ce nouvel ge. Debout, les jeunes ! Allez, en avant !

nouveaux maitres du monde
Les nouveaux maîtres du monde (illustration Challenges)

Dans les années 90, ce fut au son des trompettes que furent louées les autoroutes de l'information. Le vice-président américain, M. Albert Gore, parlait à ce sujet d'«un service universel qui sera accessible à tous les membres de nos sociétés et, ainsi, cela permettra une sorte de conversation globale, dans laquelle chaque personne qui le souhaite peut dire son mot. L'infrastructure globale de communication ne sera pas seulement une métaphore de la démocratie en fonctionnement, elle encouragera réellement le fonctionnement de la démocratie en rehaussant la participation des citoyens à la prise de décision. Elle favorisera la capacité des nations à coopérer entre elles. J'y vois un nouvel âge athénien de la démocratie.»
Mais chacun sait que la NSA contrôle Internet, lancé par le Pentagone et à qui cela profite : à des sociétés US ! Les grands Médias de masse pratiquent allègrement la désinformation. Depuis le 11-09-2002, la manipulation des esprits est pire que jamais. Quant à la "démocratie", notament aux USA depuis les assassinats politiques de John Kennedy et de Bob, son frère, elle rime avec démagogie. Ce n'est qu'une démocratie de façade, et peut-être est-ce déjà la fin de la démocratie !

suite
IDDN Certification